Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/07/2007

Qui suis je ?

La vannerie, source d’expression contemporaine

Avant même que l’homme n’apparaisse, des animaux tressaient, tissaient déjà des végétaux.
Très tôt dans l’histoire des technologies, les plantes tressées ont joué un rôle important, voire vital : se protéger, se vêtir, récolter, transporter, conserver,…
Les savoirs relatifs à la collecte, au stockage des plantes utilisées, les acquis des différentes techniques de tressage, les fonctions des objets ont traversé le temps et nous sont parvenus quasi intacts.
L’art pariétal fleurit dès le paléolithique. Depuis des milliers d’années, on sculpte la terre, on taille la pierre… Curieusement, la vannerie a conservé une fonction quasi exclusivement utilitaire.

Après avoir fait un inventaire, pratiqué et enseigné ces savoirs et techniques, je transgresse désormais quelque peu cette ancrage utilitariste et me propose d’explorer une nouvelle voie : mêler savoir et imaginaire, tradition et création, techniques ancestrales et

art contemporain

Parallèlement à la recherche et à la création de petits formats, mon inspiration trouve son prolongement dans les "tressages in situ", éphémères ou pérennes, mais toujours en relation étroite avec l'environnement proche.